"Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance" Confucius

Publié le 11 Mars 2018

3 mois après mon nouveau traitement Tysabri, mon corps me fait ressentir le manque d'activités, je décide de réintroduire le sport dans ma vie que j'avais laissé de côté ces derniers mois à cause des perturbations de la maladie.

Je reprends mes séances de natation, à hauteur de trois fois par semaine, marche, musculation, les débuts sont difficiles les muscles doivent réapprendre à travailler, cela me fatigue beaucoup mais me fait un bien fou au moral, ma première séance après plusieurs mois me fait monter les larmes, oui des larmes de bonheur, la dopamine paraît-il l'hormone du plaisir est stimulée, ou tout simplement la sensation d'être à nouveau vivante ! Il me faut créer de l'endurance pour que mon corps soit moins fatigué.

Cette envie de dépassement me démange, mon corps me rappelle à l'ordre, mais je suis sur que le sport est mon allié, petit à petit un pas, après l'autre , voici ma nouvelle devise.

"Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance" Confucius

Rédigé par Jennifer Duret Gonnot

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article