Peut être parlé un peu trop vite ! La vie est si fragile

Publié le 17 Septembre 2019

Une semaine après ce traitement, une fatigue intense a envahie mon corps... Mon coeur s'est emballé trop vite, donnant lieu à un passage par les urgences, crise de Tachycardie, passagère, je l'espère.

Il faut maintenant relativiser sur cet évènement qui m'a flanqué la frousse ! Mon corps me fait comprendre des messages, je les entends bien ! Tu te défends contre ce nouvel étranger.

Au passage, je veux juste te rappeler que j'ai déjà fait beaucoup de compromis pour te comprendre, j'attends un peu de ton aide pour apaiser mes états d'âme...

Ce soir, malgré cette lassitude, mon devoir et ma priorité m'attend,  je dois discuter de cette mésaventure avec ma petite fille qui attendait sa maman à la sortie de l'école cet après midi, sans l'apercevoir et sera remplacée comme bien trop souvent par une personne de confiance.

Ma fille et mon mari au quotidien me laisse paraître à eux deux gérer la situation, cette nuit-là, je découvre une petite fille inquiète pour la santé de sa maman, je la rassure à ma façon, et nous finissons par nos moments de câli-nours insouciants irremplaçables à mes yeux.

Rédigé par Jennifer Duret Gonnot

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article